Cette année, le Bagad Kemper fête ses 70 ans et à cette occasion le Festival de Cornouaille lui a donné carte blanche pour un concert événement unique entouré d’artistes prestigieux croisés au cours de ses différentes créations : Marthe Vassalo, Rozenn Talec, Dan ar Braz, Jean-Pierre Riou…

Le Bagad Kemper est connu aussi bien pour ses nombreuses collaborations artistiques et créations musicales que pour ses titres de Champions de Bretagne. Deux aspects que les membres du groupe cherchent à faire vivre simultanément. Bien entendu, il puise l’essentiel de son propos musical dans la tradition bretonne mais quel serait le devenir d’une culture si elle restait refermée sur elle-même, si elle ne s’enrichissait pas de la diversité des autres ?

Le Bagad n’a de cesse d’élargir ses horizons musicaux, d’allier la tradition à l’innovation, en multipliant créations et collaborations avec de nombreux artistes…

C’était dans l’air depuis longtemps, Kreiz Breizh Akademi a choisi le bagad « élargi » comme expression de base de ce 7ème collectif. Le concept de bagad, issu de la vague celtique et de la dynamique moderne bretonne, peut-il pratiquer les subtilités des phrases des chanteurs et chanteuses de Basse Bretagne ?

Le jeu « ancien » des sonneurs de couple (bombarde/biniou ou treujenn-gaol) peut-il s’adapter à un jeu d’ensemble pour 18 musiciens ? Ce sont ces questions qui ont poussé les musiciens de KBA#7 à travailler pendant un an et demi au contact d’artistes du monde, artisans de la modalité contemporaine ou traditionnelle, d’Inde, du Proche Orient, des Balkans pour construire un son où s’entremêlent improvisations modales, rythmiques complexes et thèmes locaux parfois si proches des autres musiques modales du Monde.

Avec la direction artistique d’Erik Marchand, le parrainage d’André Le Meut, et la facture instrumentale de Tudual Hervieux, KBA#7 a travaillé avec Fawaz Baker, Samir Kurtov, Jesse Bannister, Titi Robin, Sylvain Kassap, François Corneloup, Mehdi Haddab, Yom, Iyad Haimour…