Tour de France 2021

Le prochain Tour de France s’élancera de Brest le samedi 26 juin 2021. Ce dimanche 1er novembre, les organisateurs de la Grande Boucle ont dévoilé le tracé complet de cette nouvelle édition. Comme promis par Christian Prudhomme durant l’été, l’épreuve va passer quatre jours en Bretagne. 

Voici le détail des quatre jours de course qui vont rythmer la région du 26 au 29 juin :

Samedi 26 juin : Brest – Landerneau (187 km)

Brest lancera le départ du Tour de France pour la quatrième fois depuis sa création. Cette première étape, “dans un paysage de carte postale” selon Christian Prudhomme, traversera Locronan et Quimper. Elle sera clairement faite pour des puncheurs avec les zones ventées des monts d’Arrée et une arrivée très raide à Landerneau par la rue de la Fosse aux Loups, avec une cote de 3 km et un passage à 14 %. Le puncheur Julian Alaphilippe pourrait profiter de cette étape pour marquer le début de l’édition 2021 de la Grande Boucle.

Dimanche 27 juin : Perros-Guirec – Mûr-de-Bretagne (182 km)

Il s’agit du deuxième départ de Tour de France à Perros-Guirec. Le premier a eu lieu en 1995. En revanche, Mûr-de-Bretagne a déjà vu trois arrivées de la Grande Boucle en 2011, 2015 et 2018. L’entame permettra d’apprécier la beauté de la Côte de Granit rose avant une entrée dans les terres qui débouchera sur un “final haletant”, promet Christian Prudhomme. Après Perros-Guirec les cyclistes se dirigeront vers Trébeurden, Lannion, Paimpol. Un passage par la côte est prévu pour rejoindre Saint-Brieuc. “La double ascension de la côte de Mûr-de-Bretagne sera un juge d’autant plus impitoyable que les coureurs l’aborderont quasiment arrêtés, sans l’élan qu’offrait le tracé des éditions précédentes.”

Lundi 28 juin : Lorient – Pontivy (182 km)

Lorient fait partie des villes habituées à voir passer les coureurs du Tour de France. Elle a déjà accueilli quatre arrivées et autant de départs. En revanche, c’est une première pour Pontivy. Cette troisième étape passera notamment par Radenac, la ville de Jean Robic, l’un des Bretons vainqueur du Tour de France en 1947. Les téléspectateurs pourront admirer la baie de Quibero, Carnac, Auray et Plumelec. Selon Christian Prudhomme, “Warren Barguil, le meilleur grimpeur du Tour 2017, devrait être l’objet de toutes les attentions au départ dans sa région natale. Mais il est peu probable qu’il soit à la fête à l’arrivée : au pied du château des Rohan, les sprinteurs ne voudront certainement pas laisser passer la première occasion de s’expliquer entre eux sur cette édition.”

Mardi 29 juin : Redon – Fougères (152 km)

Cette quatrième et dernière étape bretonne sera favorable, comme l’avant-dernière, aux sprinteurs. En 2011, les habitants de Redon avaient vu arriver la troisième étape du Tour. Elle va accueillir son premier départ. A Fougères, le passage des coureurs est plus régulier. C’est la troisième fois que la ville accueille une arrivée. Le parcours de cette quatrième étape passera notamment par Vitré mais après la polémique lancée par les élus écologistes de la ville, les cyclistes ne traverseront pas Rennes.

Après avoir traversé la Bretagne, les coureurs partiront le lendemain de Changé en Mayenne pour rejoindre Laval, lors d’un chrono individuel, le plus long pour une première semaine du Tour de France… depuis 2008.